Prix pour faire poser un carrelage transparent

Plancher en verre : prix au m²

Le carrelage transparent est un revêtement très tendance, mais également assez onéreux. Il est plutôt réservé à quelques utilisations spécifiques évoquées un peu plus loin.

Le prix d’un carrelage en verre oscille autour de 500 € / m² et peut monter jusqu’à 1000 € / m² pour des dalles haut de gamme.

Le budget pose quant à lui varie essentiellement selon la taille, l’épaisseur et le poids des dalles en verre. Il faut compter entre 45 et 70 € / m² en moyenne.

Bon à savoir

Les différents tarifs indiqués dans cet article ne tiennent pas compte des coûts liés à la construction d’une structure nécessaire à la fixation des dalles en verre. Seule une étude de projet peut vous donner des éléments de réponse à ce sujet.

Installation d’un plancher en verre : nos conseils

Effectuer une étude de faisabilité

C’est la première étape à réaliser. En effet, le sol en verre ne peut pas être posé n’importe où. Sa pose est soumise à deux principales conditions :

  • Disposer ou installer une structure sur laquelle les dalles vont reposer. Elle doit être constituée d’une armature métallique qui fait office de châssis
  • Ce cadre doit pouvoir supporter le poids du sol en verre (entre 60 et 70 kg / m² pour un verre épais de 30 mm)

Une étude préalable est donc indispensable pour déterminer la faisabilité du projet, notamment au niveau de la construction de la structure.

Prendre le temps de choisir son produit

Un plancher en verre transparent de qualité ne se trouve pas n’importe où. C’est en général un produit exclusivement commercialisé par les miroiteries.

Dans la mesure où il s’agit d’un sol destiné à surplomber une pièce, il est impératif de s’assurer de la fiabilité du produit choisi. En effet, l’un des critères clés est la résistance des dalles qui devront supporter un trafic plus ou moins important.

Le verre utilisé pour les sols transparents doit donc répondre à des exigences en termes de sécurité à plusieurs niveaux :

  • La résistance aux chocs : chute de meubles ou d’objets notamment
  • L’épaisseur (au minimum 30 mm)
  • La sécurité en cas de casse : la dalle doit être fabriquée en verre feuilleté trempé (entre 2 et 4 feuilles)
  • La glissance : pour limiter les risques de chute, il est judicieux de choisir une dalle antidérapante

Bien sélectionner ses artisans

Le verre étant un matériau particulièrement délicat à manipuler, nous vous conseillons évidemment de confier votre chantier à un professionnel qualifié. Vous aurez ainsi la garantie d’un travail bien fait.

Le professionnel le plus aguerri pour gérer ce type de projet est bien entendu le vitrier ou le miroitier. Il est bien souvent recommandé par la miroiterie dans laquelle vous allez choisir votre sol en verre.

En revanche, il faut savoir que toutes les miroiteries ne prennent pas en charge la construction de la structure en métal. Dans ce cas, il vous faudra également faire appel à un professionnel pour la confection et l’installation de cet élément indispensable. Pour ce type de travaux, c’est le métallier qui est l’artisan le plus qualifié.

Plancher en verre prix : exemple de devis

Vous avez un projet de rénovation du carrelage de votre séjour. Vous aimeriez enlever le revêtement carrelé existant et le remplacer par un carrelage imitation parquet.

Par ailleurs, vous souhaitez profiter de ce chantier pour installer un sol transparent à l’entrée de votre maison. Celui-ci aura pour objectif d’apporter de la lumière à votre sous-sol aménagé en bureau.

Vous aimeriez donc créer une trémie dans votre plancher et y installer quelques dalles de carrelage en verre. La surface concernée représenterait environ 3 m².

Vous faites donc appel à un miroitier qui propose une prestation complète. En effet, il fournit le carrelage et s’occupe également de la création de la trémie, de l’installation d’un cadre métallique et de la pose des dalles.

Après une étude de faisabilité, le montant de son devis pour un sol transparent de 3 m² posé s’élève à 3 700 €.

Pourquoi et où poser un sol en verre ?

Avantages du sol en verre

Poser un sol en verre chez soi présente plusieurs intérêts :

  • Offrir une touche contemporaine à votre intérieur ou la renforcer : le carrelage en verre convient à tous les styles, aussi bien classique que moderne. Dans un intérieur rustique, il va apporter une pointe de modernisme. Dans une maison contemporaine, il va renforcer le caractère design.
  • Apporter une plus-value à votre habitation : le plancher en verre est un choix audacieux et très original. Dans le cadre d’une vente, ce revêtement atypique peut faire une grande différence et déclencher un coup de coeur.
  • Éclairer un sous-sol : si votre habitation est dotée d’un souplex, le manque de luminosité est en général un inconvénient majeur. Vous pouvez alors créer une trémie (espace réservé dans le sol) au niveau du plancher du rez-de-chaussée. L’idée consiste ensuite à recouvrir l’espace d’une bande de carrelage en verre pour optimiser l’apport de lumière à l’étage inférieur.
  • Donner du volume à une pièce : grâce à la transparence du sol en verre, il est possible d’optimiser la sensation de hauteur d’une pièce basse de plafond. Le carrelage en verre sert alors à la fois de plafond pour l’étage inférieur et de plancher pour l’étage supérieur.

Exemples d’installation

Où installer votre plancher en verre ? Voici quelques idées :

  • En mezzanine : vous disposez d’une belle hauteur sous plafond (plus de 5 mètres) dans votre séjour ? Le sol en verre peut faire office de plancher pour une mezzanine. Ainsi, vous gagnez un espace supplémentaire sans pour autant perdre en volume dans la pièce d’origine. En effet, grâce à la transparence du sol, la belle hauteur sous plafond reste apparente et l’impression de volume est conservée. Par ailleurs, le cadre métallique soutenant les dalles apporte également un cachet supplémentaire à la pièce.

sol mezzanine transparent

  • Au-dessus d’une cave : si vous avez la chance de bénéficier d’une cave aménagée dans votre sous-sol, le plancher en verre est l’occasion de la mettre en valeur. Pour cela, il n’est pas indispensable de créer une grande surface transparente. Un carré ou un rectangle de quelques dalles en verre est suffisant pour provoquer l’effet souhaité.
  • Sur un balcon : c’est l’un des choix les plus audacieux, car l’effet est à double tranchant : pour les amateurs de sensations fortes, l’impression de flotter dans le vide peut être source d’adrénaline. En revanche, pour les personnes sensibles au vertige, cela peut s’avérer rédhibitoire.

Rien de tel que des photos de réalisation pour vous permettre de mieux visualiser de tels projets. Voici donc quelques exemples en image.

Questions fréquentes

Y a-t-il une hauteur maximale pour réaliser une mezzanine en verre ?

Non, techniquement, vous pouvez réaliser votre mezzanine en verre à la hauteur que vous souhaitez. Toutefois, il faut savoir que l’épaisseur minimum des dalles est conditionnée par la hauteur d’installation. Plus vos dalles seront élevées, plus les exigences en termes de sécurité le seront aussi.

Peut-on installer des pavés de verre au sol ?

Oui, techniquement, les pavés de verre peuvent s’installer au sol, mais ils sont source de contraintes supplémentaires, car ils sont très lourds. Ils nécessitent une structure en béton et en métal et les joints séparant chaque pavé doivent être au minimum de 3 mm pour assurer la sécurité de la structure.

Par ailleurs, l’autre grande différence réside dans l’effet de transparence. Les pavés sont plus petits et bien souvent, la densité du verre est telle que la transparence n’est pas totale. Leur avantage est au contraire d’offrir un effet flouté. C’est pourquoi ils sont souvent utilisés en version murale pour habiller une paroi de douche dans une salle de bain.

Vous avez d’autres projets en relation avec le carrelage ? Retrouvez sur notre site de nombreux articles sur le sujet (comment poser un carrelage, peindre un carrelage,…).